Type d'évènement : Spectacle

“VOYAGES”, les trains crient plus fort que les aigles

Un archipel de poèmes, de récits, de rencontres, d’interviews, de sons, écrits et récoltés sur la route de Saint-Malo à Lisbonne en passant par le Berry, le Verdon, le Loiret, Paris, Marseille, Munich, Tours, Montreuil, Saint-Denis, Montpellier, Israël et Palestine.
De marche en auto-stop, de rencontre en échappée, un fil de dits, poèmes et histoires interprétés, jonglés, dansés, dits et joués.

0001

Mathieu Gabard, poète-performeur, au sein du collectif EISPI (Ecole Internationale Supérieure de Poésie Intercontemporaine), il travaille sur l’écriture individuelle, collective, et ses formes de transmission.

Classé dans :

Philomène la raconteuse !

Philomène la raconteuse

Une conteuse, gouailleuse, au caractère bien trempé et aux histoires cocasses…

« Les histoires sont partout, il faut se mettre aux aguets…

… des fois les gens ne font pas attention, ils s’asseyent sur leur chaise et hop !

C’est sur une histoire qu’ils s’asseyent !  … C’est sensible ces choses là … »

Munie de son plumeau et de sa valise, Philomène se met en quête d’histoires…

qui pourraient être cachées dans les yeux, les oreilles, les bras du public.

Une fois sa récolte faite, elle s’installe :

Histoires … Raconte !

Histoires … Raconte !

Histoires … Raconte !

Ce qui va sortir de la valise dépend du public, du lieu,

de l’humeur, du moment…

Bienvenue dans la Fabrique d’histoires !

Le port du casque n’est pas obligatoire, vous pouvez laisser vos crânes à la merci des idées qui fusent.

Le port de lunettes n’est pas non plus obligatoire, laissant ainsi le loisir à vos yeux de caresser les couleurs et de s’illuminer.

Pas de nécessité de boules Quiès : les sons ne perceront pas les tympans et les mots sont tous à entendre … Le silence absolu n’est pas de mise dans cette fabrique, laissez-vous respirer, chanter, crier, souffler ce qu’il vous plaira !

Pas de combinaison de protection non plus, vos poils auront tout loisir de s’hérisser.

Prêtez attention aux endroits où vous poserez les pieds, une petite histoire aurait pu choir d’un plan de travail,

il serait dommage de l’écraser, ramassez-la et glissez-la discrètement dans votre poche …

affiche-philomene-la-raconteuse-web

Classé dans :

La Quête du râle

Spectacle de clown préhistorique , didgéridoo, jonglerie massues…
Durée : 30 min – Tout public, langage universel ( chmeulougoulo )

Moi pas parler comme vous, pas m’habiller comme vous pas vivre comme vous, pas réfléchir comme vous, pas prier comme vous,…. moi pas être comme tout le monde, moi aimer moi comme ça .
Moi aimer ma branche beaucoup, mais moi aimer vous aussi beaucoup, moi aimer beaucoup les femelles mais moi aimer aussi beaucoup les mâles et les petiots.

Moi pas savoir comment faire montrer amour vous, moi faire cabriole vous, moi montrer comment moi fort, moi voudrais râler avec vous, oh! vous râler avec moi, oh! moi content, moi trouvé famille, moi vous aimeeeeeeeu!!! Un personnage riche de simplicité, d’ attachement à la vie et d’amour pour l’humain. Un univers où tout est prétexte au challenge et à la surenchère de prouesses absurdes, pour se faire valoir dans un monde sauvage où la loi du plus fort est toujours bien la!

Son objet fétiche: la Branche. Un gros gourdin, arme de démonstration de force et d’acrobaties; attention à la tête! Mais aussi et surtout un instrument de musique, un chemin pour la voix et le son, une autre façon de communiquer et de lâcher son « râle », un outil pour voyager à travers des rythmes originels et inviter à la transe ceux qui sauront se laisser prendre (didgéridoo, beatbox ou drum&bass, transe… ).

Ce spectacle nous met face à ce que l’on est vraiment, à nos forces et nos faiblesses, à nos forces qui deviennent des faiblesses et nos faiblesses qui peuvent être nos plus grandes forces.

Une éloge à l’humain, à son infinité de personnalités multiples et à son essence commune et universelle. Une connexion avec nos instincts, notre besoin de crier du fond du ventre, Ce Râle qui vient de l’inconscient collectif et qui n’a qu’une envie, sortir! Arriverons nous a trouver ce râle qui est le notre, à le faire vivre avec ceux de nos confrères, et atteindre notre transe collective ?

affiche-QUETE-DU-RALE-ouèbe

 

Classé dans :

“Du Rhum, des Hommes”

par le Collectif Corps de Métier

Du Rhum, des hommes… c’est une pièce conviviale et interactive, c’est notre duo tout terrain. On peut la jouer partout, dedans, dehors, avec notre bar sur le dos… C’est comique, burlesque et poétique. C’est une histoire sans langue de bois où on se dit tout ce que l’on peut penser des hommes, des femmes, de l’amitié, des enfants…
“C’est pas parce qu’on boit qu’on n’a pas le droit au bonheur !”

Les déboires de Gaby, alcoolo déjantée pour qui aimer c’est consommer et de Peggy, naïve rêveuse, vivant un amour platonique avec Laurent qui l’ignore totalement.
Deux filles sur le zinc, une tranche de vie au comptoir d’un bistrot, de pudeur à impudeur elles basculent sans complexe.
Une comédie décapante et décalée où l’alcool se consomme sans modération.

Du rhum des hommes-dossier

Photo Du RhumdesHommes
Classé dans :