Lieu : École Buissonnière

La fête du court métrage

Jusqu’à 133 minutes de films rien que pour vous ! Mais vous pouvez partir avant si la nuit vous appelle. Au programme :
“Merry Christmas”, histoire d’un homard à Noël… “Stella Maris”, des traditions comme on en imagine plus…”Génération open your mind”, mettre un barrette à un garçon ou pas? “Samsung galaxy” ou comment Samsung régit une vie, “Bachar à la Zad”, de Grigny à Notre-Dame-des-Landes il n’y a qu’un pas, “Stillness”, Beyrouth en deuil, “Confinés dehors”, le titre parle de lui-même, “Mat et les gravitantes”, préparez-vous à un portrait autour d’un auto-examen gynécologique . Et peut-être plus encore si vous en redemandez !
Accueil dès 19h pour un repas partagé si vous voulez.

Grâce à la Fête du court organisée nationalement du 16 au 22 mars, nous vous proposons des ateliers de visionnage de courts métrages pédagogiques, drôles, percutants, troublants ou faisant rêver, films d’animation, fictions (réalistes) et documentaires, pour tous les âges. Chaque diffusion sera propice à échanges et partages.

Classé dans :

La Fête du court métrage spéciale Ados -ANNULEE

Malheureusement pas d’inscrit alors on annule !

1h15 de films de 2 à 25 minutes, à destination des pré-ados et ados, pour questionner le monde qui nous entoure et qui nous compose, de manière percutante et/ou drôle. De quoi échanger, se révolter ou rigoler autour d’une bonne limonade, d’un jus de fruits et d’un cornet de pop-corn suite à la projection. Au programme : Bachar à la zad, Samsung Galaxy, Confinés dehors, The wait, Les crevettes grises, Product : les circuits imprimés, Je suis une biche.

Pendant la projection, on se dit que c’est cool si les parents accompagnateurs restent au fond de la salle ou sur la terrasse pour leur offrir un espace entre jeunes. Allez hop, remplissez votre voiture de jeunesse et grimpez sur la colline !

Accueil dès 19 h pour un repas partagé si vous voulez.

Grâce à la Fête du court organisée nationalement du 16 au 22 mars, nous vous proposons des ateliers de visionnage de courts métrages pédagogiques, drôles, percutants, troublants ou faisant rêver, films d’animation, fictions (réalistes) et documentaires, pour tous les âges. Chaque diffusion sera propice à échanges et partages.

Classé dans :

La fête du court métrage pour celles et ceux qui grandissent

Deux courts de 15 minutes, “Dix ans” et “Jeux de guerre” dans lesquels “les personnages de ces films expérimentent la solidité des liens qui les relient avec leur entourage mais aussi la naissance de sentiments et de relations nouvelles.” Chacun des films sera suivi d’un échange permettant aux enfants d’exprimer leur compréhension du film et leurs éventuels questionnements qui pourraient en être issus. N’hésitez pas à venir  pique-niquer sur la terrasse ou à partager votre goûter.

Grâce à la Fête du court organisée nationalement du 16 au 22 mars, nous vous proposons des ateliers de visionnage de courts métrages pédagogiques, drôles, percutants, troublants ou faisant rêver, films d’animation, fictions (réalistes) et documentaires, pour tous les âges. Chaque diffusion sera propice à échanges et partages.

 

 

Classé dans :

La fête du court métrage pour les pitchounes

30 minutes Hautes en couleurs avec des courts métrages drôles, beaux, questionnant les normes et comment avoir confiance en soi malgré ou grâce à ses différences. ” Les six films du programme nous offrent une grande variété de mise en couleurs pour se réjouir, réfléchir et grandir.”

Grâce à la Fête du court organisée nationalement du 16 au 22 mars, nous vous proposons des ateliers de visionnage de courts métrages pédagogiques, drôles, percutants, troublants ou faisant rêver, films d’animation, fictions (réalistes) et documentaires, pour tous les âges. Chaque diffusion sera propice à échanges et partages.

 

 

Classé dans :

Fresque de Peinture Intercités

C’est l’idée de réaliser une fresque de peinture à plusieurs qui va de village en village. Lorsqu’on peint dans son village, on ne voit pas ce que le village précédent a peint, juste quelques traits dépassent pour s’y raccrocher et continuer la fresque.

Maroussia DUCHAMP animera cet atelier d’1h30 et vous invite à
“jouer à vous exprimer avec les couleurs. Le geste libre et le tracé spontané sont encouragés. Venez oser le plaisir de la créativité!”

12 mars, 15h à MontJustin
23 avril, 10h à St Maime
15 mai, 10h à Sigonce
18 juin, 10h à Revest-des Brousses
18 juin, dans l’après-midi, on déroule la fresque !

 

Classé dans :

Marché Gras

12h Camion pizza de Longo maï et stands de Fala’chiche, de La Cabrery, de la Serpentine

14h 💙 Ateliers “métaporphose”  :

Friperie générale, amène les tiennes
Coiffures végétales, maquillage et écriture

15h Atelier peinture proposé par Maroussia DUCHAMP pour réaliser la fresque intercités collective sur le principe d’un cadavre exquis
Atelier d’au moins 1h pour 12 personnes max. Inscription par mail ou sur place.

La fresque s’arrêtera à Montjustin, puis St Maime, Sigonce et sera dévoilée à Revest-des-Brousses le 18 juin.

16h30💙 Déambulation en délire dans tout le village accompagné par la fanfare LE Pompier Poney Club

Et hop, on brûle le caramantran, après son procès

Caramantran fabriqué avec amour par l’ALSH de Reillanne,

Puis Apéro, re-fanfare

Animation clownesque tout au long de la journée 💙
et…….la fanfare Pompier Poney Club !

 

Pensez à covoiturer depuis le bas du village:

Le parking est très limité au village, une zone de covoiturage au stop près de la départementale tout en bas vous permettra de remplir ou y laisser vos voitures, jouez le jeu au maximum quitte à attendre 5 minutes sinon on va être bien embêté là-haut et vous ne pourrez pas vous garer, merci !💙

Classé dans :

TRAVERSÉE

En direct live sur Reillann’Air & En public depuis l’École Buissonnière

Nichée dans les hauteurs de Montjustin, la classe de création sonore et radiophonique attrape, triture, retourne, articule et donne corps aux sons qui l’entourent.

Le 26 février 2022, de 16h à 18h, à L’école Buissonnière de Montjustin, la classe vous invite à venir découvrir les pièces réalisées par les stagiaires de la session 2021 – 2022 lors d’une Grande Traversée.

Traversée des eaux, traversée des corps, traversée des sons… Deux heures de plateau radio en public et en direct sur Reillann’Air où se côtoient pièces sonores, performances et lectures live.
Pour écouter le direct c’est par ici :

http://www.reillannair.com

ou là :http://radio.garden/listen/reillann-air/qVYZ3wEZ

ou encore là : http://libretime.reillannair.com

Classé dans :

Soirée Poker!

Pour ce mois ci, on troque la contrée contre le poker…

Un peu plus de challenge…

ça change!

Classé dans :

Contraception Masculine, Où en sont les hommes?

Dès la fin des années 70, dans plusieurs villes de France, des hommes réagissent aux questions soulevées par le féminisme sur le rôle respectif des sexes dans la société, dans la famille et dans le couple. Plutôt jeunes, entre vingt et trente cinq ans pour la plupart, ces hommes issus de tous les milieux sociaux reprennent à leur compte dans leur vie quotidienne les remises en cause profondes des comportements traditionnels, notamment dans les rapports de sexes. Nombre d’entre eux vivent en couple et se posent la question de pouvoir assumer leur contraception.

Constitués en groupes de paroles, ils en viennent à explorer concrètement les pistes d’une contraception masculine possible. La plupart des groupes s’orientent vers une contraception hormonale. Ils mettent au point, dans un contexte de suivi scientifique et médical rigoureux, une série de méthodes qui s’avèrent opérationnelles. Ces hommes utiliseront pendant plusieurs années ces méthodes qui préfigurent celles mises en place actuellement.

À Toulouse plus particulièrement, le groupe qui se forme orientera son travail collectif dans une direction inédite. Après quelques essais, ils s’intéressent à un domaine peu exploré, la contraception par la chaleur. Plusieurs d’entre eux vont au fil des ans utiliser, avec succès, la méthode qu’ils ont conçue.

Au-delà de la question de la contraception, les hommes de ces groupes, tous ceux qui ont participé à ce grand mouvement national, ont connu une expérience unique de liberté de paroles par rapport à eux-mêmes, brisant le silence spécifique de leur genre sur la sexualité, contribuant ainsi à changer fondamentalement leur rapport aux femmes et aux autres hommes.

Mais la fin des années 80 est marquée par le non-renouvellement des forces militantes. Les groupes issus d’ARDECOM n’échappent pas à cette page qui se tourne.

Le silence est désormais retombé sur ces remises en question, dans une période d’appauvrissement et de nivellement idéologique sans précédent.

Le film, au delà du témoignage de ces hommes qui ont participé à une aventure méconnue et hors du commun, fait le point sur l’état actuel d’une contraception masculine qui existe, en fait, et qui est maintenue artificiellement à l’état expérimental, des différentes pistes dans ce domaine dégagées à l’époque aux pratiques actuelles qui fonctionnent, avec des andrologues qui ont suivi l’évolution de ces pratiques depuis trente ans.

Classé dans :

Contraception Masculine, Où en sont les hommes?

Cercle de discussion et témoignage autour de la contraception thermique :  ni plastique, ni hormones, ni intrusion, ni Chirurgie… et réversible!

Atelier de confection de jockstrap : dispositif contraceptif cousu.

 

Le mode de contraception proposé est issu d’une particularité de la spermatogenèse chez les mammifères. La vitalité des spermatozoïdes (et donc leur capacité à féconder un ovule) est entièrement dépendante de la température des testicules. Cette température normale se situe approximativement entre 33 et 34°. C’est pour cela que les testicules se situent, chez l’homme adulte, dans les bourses, à l’extérieur du corps.

La méthode contraceptive consiste à ramener les testicules au contact du corps plus chaud, à 37°, et à les maintenir en place durant la journée. Un sous-vêtement modifié maintient les testicules remontés à l’entrée des canaux inguinaux (il y a la place puisque c’est là qu’ils se trouvent avant la puberté).

Le protocole d’expérimentation, qui a par la suite prouvé sa validité, implique de porter ce dispositif contraceptif durant la journée, soit usuellement quatorze à quinze heures. Le dispositif est enlevé la nuit. Cette pratique n’est ni douloureuse ni inconfortable physiquement pour la majorité des hommes. Les sumotoris pratiquent un système proche lors des entraînements et des combats pour éviter de se blesser.

 

 

Classé dans :